DONS POUR AIDER NOTRE MOSQUÉE

لَن تَنَالُوا الْبِرَّ حَتَّىٰ تُنفِقُوا مِمَّا تُحِبُّونَ وَمَا تُنفِقُوا مِن شَيْءٍ فَإِنَّ اللَّهَ بِهِ عَلِيمٌ

MOSQUÉE > Articles > Réprimande du délaissement de la prière et de la négligence de ses piliers et conditions
2-11-1439AH 15-7-2018AD 396

Louange à Allah le Seigneur, l’Immense, Le plein de largesses et de mansuétudes, le Compatissant, le Très-Miséricordieux. J’atteste que nul divinité n’a le droit à l’adoration en dehors d’Allah, le Bienfaiteur et le Généreux ; et j’atteste que Muhammad est son serviteur et messager, et qu’il est compatissant et miséricordieux envers les croyants. Ô Allah, que la prière et le salut soient sur Muhammad ainsi que sur sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les ont suivis sur le droit chemin.

Ceci dit :

Ô vous les gens, craignez Allah (تعالى) et prenez garde à ne pas faire partie de ceux dont Allah a dit à leur sujet :

فَخَلَفَ مِنْ بَعْدِهِمْ خَلْفٌ أَضَاعُوا الصَّلَاةَ وَاتَّبَعُوا الشَّهَوَاتِ فَسَوْفَ يَلْقَوْنَ غَيًّا

« Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition. » [Maryam, 59].

Ils délaissèrent la prière en la laissant sortir de son temps et ont été négligents quant à son accomplissement le vendredi et en groupe, ils n’ont pas craint leur Seigneur et n’ont pas pris garde aux châtiments. Lorsqu’ils prient, ils picorent comme picore le corbeau, sans sérénité, ni quiétude, ni espoir de la récompense. Lorsqu’ils entament leur prière tu les penses chassés repoussés, et tu les observes négligents vis-à-vis de ses piliers et conditions, et tu les vois insouciants de sa perfection. Ils ont oublié Allah, Il les a alors [volontairement] oubliés. Ils ont ainsi abandonné les intérêts de cette vie d’ici-bas et de la religion, ils ont délaissé la prière et suivi leur égarement et leur passion. Ils ont privilégié les desseins de leurs âmes à l’accomplissement des obligations. Si un objet de convoitise leur plait, ils s’y précipitent seuls ou en groupes et lorsque vient l’ordre d’Allah, ils sont paresseux vis-à-vis de celui-ci, et cela leur suffit comme avilissement et perdition. Malheur à celui qui a privilégié les désirs de l’égarement à l’obéissance de son Maître, et qui est plus perdant que celui qui s’est privé du bien et a suivi sa passion qui l’a anéanti et ruiné.

Où sont l’Islam et la foi, ô toi qui les prétend ?! Et où est la peur du jour où chaque personne ayant œuvré trouvera son œuvre et la rencontrera ?! Le jour où ce perdant ne trouvera pas parmi ses œuvres ce qui pourra le sauver et le protéger du châtiment de son Seigneur.

Et malheur en ce jour à ceux qui délaissent la prière :

يَوْمَ يَفِرُّ الْمَرْءُ مِنْ أَخِيهِ . وَأُمِّهِ وَأَبِيهِ . وَصَاحِبَتِهِ وَبَنِيهِ . لِكُلِّ امْرِئٍ مِنْهُمْ يَوْمَئِذٍ شَأْنٌ يُغْنِيهِ

« Le jour où l’homme s’enfuira de son frère, de sa mère, de son père, de sa compagne et de ses enfants, car chacun d’eux, ce jour-là, aura son propre cas pour l’occuper. » [‘abassa, 34,36].

Où en sont ces gens ignobles comparés aux peuples qui voient la prière comme étant le plus grand bienfait d’Allah et le plus noble des butins ? Ils la reçoivent avec des poitrines épanouies, des ambitions véridiques et des œuvres droites. Ils ne s’absentent lors de la prière du vendredi ou de la prière en groupe qu’avec une excuse parmi les excuses [valables] :

رِجَالٌ لَا تُلْهِيهِمْ تِجَارَةٌ وَلَا بَيْعٌ عَنْ ذِكْرِ اللهِ وَإِقَامِ الصَّلَاةِ وَإِيتَاءِ الزَّكَاةِ يَخَافُونَ يَوْمًا تَتَقَلَّبُ فِيهِ الْقُلُوبُ وَالْأَبْصَارُ . لِيَجْزِيَهُمُ اللهُ أَحْسَنَ مَا عَمِلُوا وَيَزِيدَهُمْ مِنْ فَضْلِهِ وَاللهُ يَرْزُقُ مَنْ يَشَاءُ بِغَيْرِ حِسَابٍ

« Des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’évocation d’Allah, de l’accomplissement de la prière et de l’acquittement de la zakat, et qui redoutent un jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards. Afin qu’Allah les récompense de la meilleure façon pour ce qu’ils ont fait [de bien]. Et Il leur ajoutera de Sa grâce. Allah attribue à qui il veut sans compter. » [an-nour, 37-38].

Qu’Allah me bénisse ainsi que vous par le Coran Sublime. Et que la prière et le salut d’Allah soient sur notre Prophète ainsi que sur sa famille, ses nobles compagnons et tout ceux qui les ont suivis jusqu’au jour de la résurrection.

 Cheikh AbdurRahman Ibn Nassir As-Si’di. 

Mots clés des articles

Tous les droits sont réservés - Le site officiel du cheikh Abou islam Salim Ibn Ali Hacene Blidi El Djazaiiri © 2018